Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La gamme Dyna c'était avant tout de grosses vibrations, une gamme représentée notamment par les modèles Street Bob, Fat Bob, ou encore Low Rider. Je vous avoue que personnellement j'ai eu du mal à accrocher à cette gamme car même si j'ai toujours aimé les motos à sensations, les vibrations distillées par ces modèles étaient bien trop présentes à mon goût pour rester agréables sur longues balades. Cependant je peux comprendre que l'on apprécie ces machines au gros coeur et j'imagine que les aficionados Harley Davidson vont être déçus. Mais rassurez vous, tout n'est pas perdu pour autant, et en réalité, les modèles Dyna s'intègrent désormais dans la gamme Softail pour 2018. 

Les Softail, à la différence des Dyna, disposent d'un châssis faussement rigide (l'amortisseur est caché) et du moteur équipé de balanciers d'équilibrage qui permettent de gommer une gros partie des vibrations. Parmi les modèles connus, de la gamme Softails, on trouve les indémodables Fat Boy et Deluxe aux côtés des plus récentes Breakout et Slim. Pour 2018 donc, les Dyna Fat Bob, Street Bob et Low Riders deviennent des Softail Fat Bob, Street Bob et Low Riders. On note au passage la disparition du Wide Glide. Vous me suivez jusqu'à présent ? Je vous rassure j'ai mis du temps à connaître les spécificités de chaque gamme/modèle chez Harley mais une fois qu'on a saisi le truc, c'est bon !

Bref une chose à retenir : fini les Dyna, les modèles milieu de gamme et cruisers de chez Harley c'est désormais uniquement du Softail. Les autres gammes restent d'actualité avec les Sportster, Touring et CVO et les récentes H-D Street.

Harley FatBoy 2018 sur sa béquille

Pour en revenir à ce nouveau cru 2018 de Softail, l'architecture évolue cette année de façon significative. Le châssis est nouveau, moins lourd et plus rigide. La fourche et les amortisseurs montent en gamme avec des techniques issues de la gamme touring. L'amortisseur est d'ailleurs désormais réglable en précharge, une bonne chose sur ce type de machine à la garde au sol limitée. Ce même amortisseur est monté horizontalement sous la selle, alors qu'auparavant il s'agissait de deux amortisseurs placés sous la moto. Un souci souvent relevé lors des essais, c'est la garde au sol limitée, voire frustrante sur des modèles comme la Slim. Les nouveaux Softail voient cette garde au sol augmentée afin de favoriser une plus grande prise d'angle. Avec tous les changements opérés, certains modèles gagnent pas loin de 15 kg, j'ai hâte de tester tout ça !

Côté moteur, ont retrouve par défaut le 107 ci (1746 cm3) dévoilé l'année dernière et qui dispose d'un refroidissement par huile et de 4 soupapes par cylindre. Cependant le moteur 114 ci (1868 cm3) est également proposé en option sur 4 modèles Softail : le Fat Boy, Fat Bob, Breakout et Deluxe.

On apprécie aussi l'effort fait sur l'équipement avec les phares à LED à l'avant et la nouvelle instrumentation. On note également certains modèles emblématiques qui subissent des gros changements esthétiques, comme les Fat Boy et Fat Bob, j'en reparlerai certainement dans un prochain article.

Pour conclure, la gamme se modernise et ça semble plutôt aller dans le bon sens avec un état d'esprit toujours aussi authentique, même si la disparition des Dyna risque de faire grincer des dents certains passionnés.

Harley Low Rider 2018

Harley Davidson Softail Low rider 2018

 

Harley Fat Bob 2018

Harley Davidson Softail Fat Bob 2018

 

Harley Street Bob 2018

Harley Davidson Softail Street Bob 2018

 

Harley Breakout 2018

Harley Davidson Softail Brekout 2018

 

Harley Slim 2018

Harley Davidson Softail Slim 2018

 

Harley Fat Boy 2018

Harley Davidson Softail Fat Boy 2018

 

Harley Deluxe 2018

Harley Davidson Softail Deluxe 2018

 

Harley Heritage Classic 2018

Harley Davidson Softail Heritage Classique 2018