Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Je suis devenu un vieux conDans ce billet, je vais vous parler des motos sportives qui regroupent toutes les machines hyper affûtées avec une puissance démesurée : R1, RSV4, Tuono, Super Duke et compagnie. Malgré toutes leurs qualités, j'ai du mal à saisir comment on peut prendre du plaisir avec sans risquer sa vie. C'est là que vous vous dites : "Pffff encore un vieux con qui n'y comprend rien". Et au moment où vous vous dites ça, vous comprenez le pourquoi du titre de cet article.

 Vous voyez comme je suis subtile et que j'amène le sujet avec classe?

C'est tout moi ça, la grande classe. Mais malgré tout, je suis en train de me transformer en vieux con...

Quand je vois la production actuelle niveau hypersport et autres roadsters musclés, c'est clairement la course à l'armement, et toujours le même enthousiasme de la part des pilotes en herbe : "ouah elle doit dépoter celle là, vivement que je l'essaie", ou encore "Si j'avais les sous, ce serait celle là", ou alors "Avec ça je vais tous vous pourrir", ou enfin "Pfiou elle est tellement belle que j'aimerais lui faire l'amour"

Bref, le marketing fait toujours son petit effet, et il n'y a rien de malsain à s'astiquer devant la vitrine technique d'une marque. Alors certes, ce sont de belles machines, bourrées de technologie, hyper efficaces, hyper puissantes, hyper...chiantes sur la route.

Quand je vois ça, je me dis que ce genre de moto doit être super frustrante, obligé de rouler fort et de façon pas raisonnable pour se faire plaisir. Et même en roulant fort, ça doit être d'autant plus frustrant que la moto est capable de faire encore plus fort, du coup c'est même plus la sensation de pilotage et de domptage qui donne du plaisir, c'est juste la sensation de vitesse dans les virolos.

A la limite sur route défoncée on se dit qu'on essaie de prendre le dessus sur la machine en se battant un peu avec elle, ça permet de retrouver des sensations à des vitesse à peu près raisonnables.

Avant de me transformer en vieux con, j'ai eu des motos sportives,  la dernière étant une RSV 1000 de 2004 de "seulement" 140 chevaux, et déjà avec elle je commençais à me poser des questions. C'était une machine radicale, puissante, avec un soupçon de caractère et facile à prendre en main au point de se prendre pour un pilote au moindre virage. Le problème, c'est que la limite est tellement loin que pour y prendre un peu de plaisir, ben faut rouler comme un goret.

Donc c'est dangereux ou c'est chiant, ou alors on va sur circuit.

RSV 1000 2004 sur route

Ca c'est moi, avant de devenir un vieux con

 

J'en vois un au fond qui me dis "On est pas obligé de rouler vite pour se faire plaisir, vieux con va !"

Mais oui, tu as raison jeune ami motard, mais fais le avec une pétoire genre Royal Enfield Continental GT, 600 XT, Guzzi, ou même Harley et tu verras que ton plaisir en sera décuplé. Moi quand je me fais ma série de virolos en attaquant un poil, ok je n'arrive pas premier, je suis même bien derrière les trucs un peu sportifs, mais j'arrive avec la goutte sur le front, le souffle haletant, la trace de pneu dans le slip, et le sourire satisfait du mec qui a effacé ses bandes de peur sans rouler comme un taré.

Tout ça parce que ma moto tellement ringarde avec son cadre berceau en acier et ses 250 kg, ben c'est moi qui la pilote, et pas l'inverse.

Oui, je suis devenu un vieux con, je m'en rends compte maintenant. Avant je ne voyais que par les sportives de caractère, maintenant je ne vois plus que par les machins lents et lourds, mais au moins je les exploite sans risquer mon permis ceux là ... 

Au final, je me dis que les hypersport, c'est un peu comme la Ferrari de la moto : un truc beau à regarder, mais frustrant sur la route à moins d'avoir une conduite risquée, bref, c'est juste bon au circuit. Et les roadster style RSV4 ou MV Brutale, c'est pareil, c'est pas le fait d'avoir un guidon à la place des bracelets qui va changer la donne. La différence entre la voiture et la moto, c'est que la moto est accessible à la plupart des bourses, alors certains foncent dedans sans réfléchir.

Vous voyez, j'avais raison quand je vous disais que je suis désormais un ... je pense que vous avez saisi.