Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Essai Aprilia Dorsoduro 750 (2009)

Aprilia Dorsoduro 750Aujourd’hui ma Dorsoduro affiche 2000km au compteur, c’est le moment de faire un petit bilan…  Soyez indulgent, je suis débutant, j'affinerai plus tard mes impressions surtout quand j'aurai pu essayer d'autres motos afin de comparer...  

 

Prise en main

Je trouve que sa prise en main a été facile, rapidement j’ai pu me faire plaisir. Elle est très maniable. Elle passe facilement d’un virage à l’autre. J’ai par contre l’impression qu’elle pourrait facilement glisser de l’arrière si je penche trop, ce qui ne me rassure pas  . Je n’ai plus de bandes de peur à l’arrière par contre 1,5cm à l’avant. 


Aprilia Dorsoduro profil gauche 

Position

La position est vraiment très bonne. On domine la route, on a le dos bien droit : aucun mal au dos ou au poignets. J’aime beaucoup cette position, très confortable sur longs trajets et au quotidien  . 

 

Freinage

Le freinage est excellent. Je le trouvait trop brutal lors de mon essai. A présent, je le trouve au contraire très progressif et puissant si on appuie fermement. Je n’utilise que deux doigts la plupart du temps…Aucun reproche sur l’ABS, je trouve très rassurant cette option et ne la regrette en rien ! 

Aprilia Dorsoduro profil droit 

Puissance

Ce que j’apprécie particulièrement sur cette moto c’est sa puissance tout à fait gérable pour un débutant. Elle enroule tranquillement, on ne se fait pas surprendre par sa puissance, c’est très progressif, à condition de pas tourner la poignée à fond. Là, elle fout un bon coup de pied au cul surtout jusqu’à 8000tr/min. 

On utilise toute la plage de régime moteur, je trouve çà génial de pouvoir au quotidien exploiter pleinement sa moto sans devoir se contenter de 30 ou 40 % de son utilisation comme certaine sportive où il faut être à des vitesses inavouables pour tout exploiter. Bref j’adore ce bi cylindre !!! 

Personnellement je roule en mode T, enroule à 6000tr/min puis dès que çà se dégage, je tourne franchement la poignée et de 6000 à 8000 tr/min et c’est du bonheur. Je n’ai pas roulé en mode R juste une fois pour essayé, cela rend la moto très pataude et peu vive, à voir en condition de pluie. Le mode S est je trouve très violent, déconseillé en ville car au démarrage on a toujours l’impression de donner trop de gaz. Puis le moteur s’essouffle plus rapidement, y’a plus rien après 6000tr/min. Bref, je ne l’utilise jamais pour l’instant, on verra plus tard…

 

 

 

Le passage des vitesses est très facile. Le point mort n’est pas toujours facile à trouver, il faut généralement passer par la deuxième vitesse. Très peu de faux points morts (4 ou 5 au total, toujours en rétrogradant). 

Elle invite a tourner la poignée et est donc finalement assez pousse au crime. Puissance tout à fait honorable, je ne désire pas plus puissant, j’ai déjà beaucoup de marge avant de l’exploiter à fond cette bécane ! 

Sonorité

On ne se lasse pas d’entendre chanter le moteur et les pots. C’est très rauque, viril. On a l’impression que le son vient davantage du moteur que des pots. Je pense peut-être à l’avenir l’équiper de pots Akrapovic. Et oui, on veut toujours plus… 

Confort

La selle n’est effectivement pas un modèle de confort, néanmoins je n’ai que très rarement mal au derrière. Je fait rarement plus de 100km par balade. C’est sûrement dû à l’amortissement qui est je trouve plutôt bon, filtrant assez bien les imperfections de la route. 

Aprilia Dorsoduro maniabilité

Le vent est supportable jusqu’aux vitesses légales, après cela devient du sport tant la prise au vent est importante, on ne peut oublier que l’on a dépassé les 120km/h. 

Pratique

Son autonomie est ridicule, témoin de réserve à 140 km. C’est vite énervant. 

Dommage également qu’il n’y ai aucune place sous la selle pour loger un antivol par exemple. 

Problèmes rencontrés

Aucun problèmes mécanique ou électriques. J’ai juste perdu lors de ma première balade la partie extérieure de la poignée droite qui maintient le protège main car elle était mal vissée. Heureusement que je l’ai retrouvé avec l’aide mon ami motard. Sinon RAS…

 Aprilia Dorsoduro de face

 

Conclusion

Je suis ravi de cette bécane qui apporte du fun très rapidement. J'espère progresser encore beaucoup car je me rend compte que je suis loin d'être un païlotte. Je me surprend à faire encore des erreurs, surtout dans le lent. Jespère également à l'avenir mieux pencher et passer plus vite en courbe car pour l'instant je stress que l'arrière décroche...

 

Essai rédigé par Ahnakyn