Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai Aprilia Tuono V4 APRC (2011)


Aprilia Tuono V4 APRC profil gauchePrésentation du monstre ( oui car c'est violent en version libre ) ...



La fiche technique

Aprilia 4 cylindres en V longitudinal de 65°
Cylindrée 999.6 cc
Puissance maximum en sortie 167 CV en version libre (119 kW) à 11.600 tr/min
Couple maximum 110 Nm à 9.000 tr/min
Multicarte sélectionnable par le pilote : T (Track), S (Sport), R (Road)
Rapports Boite à 6 rapports

 


Partie Cycle

Freinage

AV: Double disques flottants en inox allégé diamètre 320 mm. Etrier Brembo radiaux à 4 pistons 32 mm opposés. 
AR: Disque de 220mm; Etrier flottant Brembo à 2 pistons isolés Æ 32 mm.
Pneumatique
AV : 120/70 ZR 17
AR: 190/55 ZR 17
(alternative 190/50 ZR 17; 200/55 ZR 17)

Autres infos 

Hauteur de selle : 840 mm

Poids à sec 179 kg
Réservoir 17 litres(4 litres de réserve)

Aprilia Tuono V4 APRC profil gauche

Mise en Route

Le vendeur me montre la belle, me la démarre ( long à démarrer d'ailleurs, un appuis ferme et assez long - 3sec? ) et me montre différents réglages.
Oui car sur la version APRC, il y a pas mal d'électronique embarquée ! Anti wheeling, anti dribble, anti patinage ... Bref que de l'électronique partout ! 

Donc 3 carto dispo, T ( Track ) R ( Road ) S ( Sport) 

Je testerais T et S. Et je peux vous affirmer quelque chose, même en 106 cv, on le sent la différence ! Dans la montée de régime, puissance développée etc ...

 

En route !

Je passe la première et ô surprise la boite est très douce, à se croire sur une jap! La bécane a tout juste 1000km au compteur, donc sortie du rodage. J'accélère et découvre ce son complètement envoûtant du V4 malgré un échappement d'origine.

Et déjà sur le premier rapport, je suis bluffé par le couple déjà présent en bas... Après avoir fais chauffer la moto, je profiterai du Shifter qui est tout simplement hyper agréable 

( Pour les nuls : Passer les vitesses à un certain régime, qui est indiqué par un témoin lumineux, sans toucher à l'embrayage ni à l'accélérateur )

Je suis bluffé, et je retrouve un peu ce qu'il y a sur la S1000RR BMW. On frôle des vitesses inavouable qui arrivent à une allure très rapide ! Mais pour éviter la prune, il y a un freinage de trappeur à chaque pression du frein AV. L'ABS étant sur la version APRC, je planterai volontairement les freins... Je stoppe la moto sans aucun soucis, pas de stoppie pour autant mais pas un signe de vie de l'abs... Pourtant il est bien enclenché... Bon ça freine vraiment fort et tout ça dans un pur respect du pilote (pas de surprise).

La tenue de route est irréprochable, pas réussi à la mettre en défaut, je n'ai pas eu vraiment les routes pour m'y preter mais le temps ou je l'ai eu, elle était vraiment saine et j'étais serein à son guidon... Comme si je l'avais depuis un moment (bon j'ai déjà un tuono, ça aide).
Lors d'accélérations très franches (vraiment franche) On sent l'anti wheeling qui gère tout, mais putain c'est trop bon. Moi qui roule sur un tuono V2 en full ( 140cv environ ) je suis en permanence à l'affût d'un wheeling en 1 et 2, et je ne parle pas des virgules dans des routes un peu fatiguées... 

Les rétro sont pas mal, mais moche... Mais au moins on y voit quelque chose, et vu que je suis très regardant sur l'éclairage, et mon visu, beh c'est une bonne chose ! 

L'éléctronique est présente partout ! et laisse rêveur... Tant que ça marche !! On connait les italiens sur la gestion électronique ...

Concernant le compteur (pas de photos ...) Lisible, clair et net. J'aime cet esprit qui est sobre, mais efficace ! Affichage du rapport engagé, régime moteur avec aiguille, mais vitesse numérique ! 
Pour changer la cartographie, cela se fait moteur allumé (et oui !) Et un maintiens sur le bouton "start" permet de faire clignoter la carto en cours et de changer selon la volonté ! Un peu galère au début, mais on s'y fait ! Et tout ça peut se faire en roulant (un peu dangereux selon moi)

Niveau confort, ne vous attendez pas à une routière, on est à 2 doigts d'une sportive, autant la position que le confort.
La selle est dure, les cales pieds sont assez hauts, pas de saut de vent... On est dans un aspect 100% sport, il ne manque que les demi guidons et du carénage ! Aprilia se confirme dans le sport et non le touring. J'aime cette mentalité là, mais surtout j'aime l'italie !

Voila un essai que j'ai un peu bâclé (25min environ) mais ou j'ai vraiment pris un pied d'enfer ! Cette moto est un pur régal à conduire... Ensuite il faut voir niveau consomation, assurance entretien et fiabilité... Mais elle va faire des heureux !  

Le plus 

- Moteur
- Partie cycle
- Freinage
- finition
- Options (ABS, AQS, ATC, AWC, ALC) 
- Exclusivité !

Le moins

- Le prix (version APRC à 15000€ offre de lancement) 
- fiabilité
- Délais du SAV (15 jours pour avoir un bouchon de vidange)

Aprilia Tuono V4 APRC vue de face

 Aprilia Tuono V4 APRC profil droit 

Et pour les novices, voila la mienne, donc l'ancienne version ( faudrais que j'en fasse un CR détaillé dailleur, c'est une machine qui mérite d'être connue !! )

Aprilia 1000 Tuono

 Essai rédigé par Popovitche