Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai BMW K1300R (2009)

BMW K1300RDétail de l'essais :

  • K1300R 2009 avec 1800 bornes au compteur
  • Equipement : quasi full option, ESA, ABS intégral, ASC, ODB, RDC, Shiffter, poignées chauffantes ... facture de l'engin neuf ... 17 630€, hors frais de mise à la route et CG...

Bon après 2mn de papier (pas de caution), le Monsieur BM me montre la bête. Dans sa livrée blanche, j'avoue que ça respire le sérieux. On sent très nettement la qualité BM dans chaque recoin. Quelques explications quand aux différents équipements, et leur utilisation (surtout l'ESA avec ses 3 positions, mais ça on va en reparler), et il est temps de monter en selle.

BMW K1300R vue avant droite

Tout d'abord, le poids à l'arrêt. On a beau dire ce que l'on veut, mais plus de 240 kg à l'arrêt, on les sent un peu quand même. Rien de rédhibitoire, mais il va falloir faire attention dans les manoeuvres.

La position de conduite est très correcte, un peu basculée sur l'avant, mais pas trop. On se sent bien au guidon. Allez en route.

En mouvement à faible allure, le poids se fait vite oublier. Le temps de sortir de la ville, je règle l'ESA sur la position confort. Les aspérité de la route sont très bien absorbées, le confort est au rendez-vous.

La sortie de la ville est proche, le moteur est chaud, on va pouvoir commencer à prendre les virolos. Changement de mode de l'ESA, et là passage à SPORT.

De suite, on sent l'ensemble se raidir, sans forcément nuire au confort. Petites routes, quelques BAR devant moi, une grande ligne droite (enfin plutôt une grande courbe), personne devant, alors GAZ en grand. Et là de suite je sens qu'il manque quelque chose, difficile à décrire, ça pousse certes, mais pas autant que je m'y attendais. Je regarde le compteur et là je vois ... rien, ou plutôt si, une aiguille dans une position ????? Je me rends compte que le compteur analogique est en fait difficile à lire au premier abord. Il faut en avoir bien l'habitude pour savoir à peu près à combien on roule, parce que lire sa vitesse très exactement, c'est assez difficile tant les chiffres sont relativement petits et mal positionnés (dans la partie inférieure gauche le plus souvent)

Qu'à cela ne tienne, je continue et j'enchaîne les virages, comme je le fais d'habitude avec kawette. Bien évidemment rien ne bouge, les vitesses de passage sont supérieurs, mais il me manque encore quelque chose, et je ne sais toujours pas quoi. Là par contre les 240 Kg, se font quelques peu ressentir dans les enchainements de virages. Encore une fois rien d'alarmant, le comportement est très sûr, mais le basculement et la mise sur l'angle se font moins naturellement qu'avec un CB1 ou un FZ1.

J'en profite pour tester les freins qui sont parait-il "monstrueux" (dixit le vendeur), et là je m'aperçois d'un truc assez bizarre... Je m'explique : j'ai pour habitude de freiner des 2 freins à la fois, AV + AR. Avec la K13, étant donné que les freins sont couplés, il ne faut pas toucher à la pédale, sous peine de ... moins freiner .....  . Lorsque l'on sollicite que le frein AV, on sent nettement le travail des étriers, et la moto a tendance à plonger de l'avant : comportement normal, mais lorsque l'on freine de l'AV + de l'AR (poignée + pédale), là bizarrement on a l'impression que l'on ne va pas s'arrêter, bref, des habitudes à reprendre, mais au début ça surprend...

Le long du trajet, je me met a essayer les différentes config de l'ESA, et constate que le mode confort est à proscrire pour les arsouilles, trop de pompage; Par contre en mode sport, là je me régale. Quand au mode normal, bah, pas grand chose à dire si ce n'est qu'il est .... neutre.

Après avoir fait mumuse sur ces belles routes que je commence à bien connaitre, il est temps de rentrer. Sur le chemin du retour, j'essaie de lui trouver des défauts, mais, je n'en trouve pas vraiment, si ce n'est son prix et son poids..... (je met de coté l'esthétique qui est propre à chacun).

Et pourtant, il ma manque toujours quelque chose....

Alors quoi ??? Elle ne te plait pas cette bécane Zitoune ??? Bah, je vais être franc, au risque d'en décevoir plus d'un, mais non. Pourquoi ???

Bah justement, parce que ce qu'il manque à cette bécane, c'est ce je-ne-sais-quoi qui fait que l'on (je) craque pour une bécane. Il lui manque la légèreté et l'agilité d'un CB1, même si son poids est loin d'être un hanicap. Il lui manque cette hargne que peut avoir un FZ1 ou pire un R1, même si son moteur est loin d'être anémique. Il lui manque ce caractère moteur et cette sonorité que peut avoir un Speed, même si la puissance et le couple sont dispo partout et la sonorité loin d'être désagréable. Enfin il lui manque cette classe que peut avoir un Monster 1100S, même si la finition est exemplaire et les matériaux employés de grande qualité.

Bref, elle est peut-être un peu trop parfaite pour moi, ou pas assez typée. En un mot, guerre attachante.

Maintenant, si on perle tarif, là je vais être très franc, pour le prix d'un K1300R de base (donc sans ABS, ni ESA, ni poignées chauffantes, ni ODB, ni .... ça nous ramène tout de même l'engin à plus de 14 000€), bah à ce prix là, je lui préfère de très loin un R1, ou un FZ1, ou un CB1, ou un Speed....

Quelques photos du bestiaux tout de même ...

BMW K1300R vue arrière droite

Compteur BMW K1300R

Essai rédigé par Zitoune06