Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai BMW R1200GS (2010)

BMW R1200GSCa faisait un bout de temps que ça me démangeait, hier je suis allé essayer le best seller de BMW, la R1200GS. Premier contact avec le concessionnaire par téléphone, il en a une à l'essai mais n'a pas terminé le rodage. Il me demande si je peux attendre quelques jours. Bon point. Par contre il me prévient tout de suite, ils n'ont pas de stock si j'en veux une c'est 3 mois et demi d'attente ... 

 

Je me présente donc hier 14h pétante chez monsieur BMW. Je bave 2s devant la pas très raisonnable S1000RR avant de voir arriver celle avec qui je vais aller faire un petit tour. C'est la version anniversaire (30 ans) de la GS. Ca ne rend pas très bien sur le web mais elle est vraiment très sympa dans ces couleurs (j'avais pas d'APN sur moi, désolé ...). Par rapport au modèle classique c'est : une peinture différente, des jantes noires à rayon (très sympa), des protèges main et une bulle fumée. Soit pas grand chose mais ça coûte environ 600€ tout de même, on est chez BMW faut pas oublier.

BMW R1200GS vue de droite

On fait un petit tour de la moto, elle est toutes options : ABS, antipatinage, poignées chauffantes, ordinateur de bord, capteur de pression des pneus, ESA, etc.

Plus la ligne Akra, déchicanée ... moi qui déteste les moto bruyantes, quelle idée.

Contact, on me la démarre dans un gros brooôp bien sourd, j'ai 45 minutes pour essayer, cool. Elle est sur la centrale, je monte ouuch c'est haut et pourtant je fais 1m88. Une fois descendue ça va mieux. La concession étant bien placée c'est parti pour une ballade mixte : autoroute, un tout petit peu de ville et surtout nationale bien viroleuse.

Premières impressions. La position de conduite est parfaite (pour un trail), la boite est très douce, le moteur aussi il roule sans broncher à 2000 tours. La taille et le poids de la moto se fond oublier dès les premiers tours de roue. Ce n'est pas aussi agile qu'un Versys ou un V-Strom mais franchement on est pas loin.

Autoroute. Réputation pas volée. La protection au vent est bonne, le moteur élastique et doté d'un couple nickel. Seul bémol à un moment j'ai pris pas mal de turbulences et le train avant est devenu assez léger. Peut être est ce du à la grosse bulle et au guidon large, je ne sais pas trop. Ca n'a duré que quelques secondes, bizarre. A 130 km/h on est environ à 4000 tours, y'a de la marge  

Arrivée dans les virolos. Je tire un peu sur le moteur, test la reprise et un ou deux freinages appuyés. Royal. Ca marche vraiment bien.

Le moteur n'est pas explosif mais reste sympa a emmener, ça fout pas la banane comme une KTM 990SM mais bon c'est pas le même type de moto fallait pas s'attendre à un monstre  
On s'amuse sans changer trop souvent de rapport, la plage d'utilisation sympa est entre 2000 et un peu plus de 7000 tours. Seul le bruit de ce con de pot d'échappement déchicané me dérange  (d'ailleurs je ne passe pas inaperçu).

Le freinage est excellent, dosable puissant, couplé et surtout on profite des technos BMW qui font que la moto ne plonge pas. C'est très agréable. Le frein arrière n'est pas super utile et l'ABS se déclenche un peu vite.

Globalement c'est du très très bon, de ce côté je n'ai essayé mieux qu'une seule fois, c'était le Dual-CBS ABS des VFR qui est encore un cran au dessus je trouve (ceci dit c'est peut être lié à la position de conduite).

Les changements d'angle sont rapides, la stabilité en courbe impériale. Elle avale les imperfections de la route sans broncher. Une très bonne note pour la partie cycle. Je comprends mieux sa réputation maintenant. Elle est vraiment bonne à tout faire.

Je ne pourrais hélas pas terminer mon petit tour dans l'Esterel l'heure tourne. Demi tour retour case départ.

 

Ma conclusion

C'est exactement le genre de moto que j'aime. Coupleuse, sécurisante (très), polyvalente et permettant de rouler fort quand on en a envie (malgré sa réputation de moto de papi, je vous assure elle permet d'envoyer du bois, enfin sauf si votre truc c'est la ligne droite).

Mais il lui manque quand même le petit truc qui vous fait basculer, le petit grain de folie qui fait qu'on hésite pas à signer. Super moto, mais un peu trop "sage" quand même.

Et puis surtout ... le prix. 18 500€ pour le modèle essayé (sans la ligne Akra). Ca fait quand même très très cher ! (3x le prix de mon V-Strom) 
Au final quand on remonte sur une moto de conception classique comme la mienne on se dit que c'est pas si mal et que le prix de la BMW est vraiment exagéré.
Sans compter que pour 18 000 € on peut acheter n'importe quelle moto (ou presque).

Sur ce j'espère que mon premier CR vous aura plus, et je vais me faire un petit loto, a+  

Essai rédigé par Kaneda