Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Essai BMW K1200R (2007)

BMW K1200RMe voici de retour après 1h de K1200R.

Le RDV était fixé à 15h, j'arrive un peu en avance (ben oui, veut pas perdre 1 min !!  ). Je gare Kawette entre un C1 (  ) et un G650 monté enduro. 
La belle K est là qui m'attend déjà...  

 

BMW K1200R vue de gauche

J'entre dans la boutique, le type pour l'essai (assez jeune) me reçoit. On remplit le papier pour l'essai, au passage je constate : Essai de 15h à 16h... ahhh, on m'avait dit essai de 30 min... Bah on verra bien... 
Le gars me demande si je veux l'essayer seul, ou si il m'ouvre la route avec une autre bécane... 
Humm... réflexion de 2s... si j'y vais seul, je peux faire ce que je veux, mais d'un autre coté, le temps de sortir de Lyon (concess en plein cœur) et de revenir je risque de bouffer tout le temps, et au final ne pas l'avoir vraiment testé... Alors je dis au gars : 
- Vous m'aviez dit au tél que vous avez un pti parcours pour les essais  
- Oui oui, on sors de la ville, un peu d'autoroute, puis quelques virolos... 
- Bon, bah ok, je vous suis !! 

Lui : On y va assez cool, Moi : oh ben oui, je dois m'habituer, c'est pas la même que la mienne !! 
Lui : Si je vois que vous poussez derrière, j'accélèrerai... bon ok  

Le gars va chercher son équipement, et c'est parti pour les explications de base de la moto. 
Petites spécificités : 
- indicateur de rapport engagé 
- cligno gauche... commodo gauche... cligno droit... commodo droit... avec un bouton à droite sur au dessus pour les couper (ça, ça change !!) 
- le bouton de réglage des poignées chauffantes (on laisse à 1, fait pas froid) 
- le bouton de réglage de suspension (ESA) : confort, sport ou (  )... on laisse sur confort 
- démarreur, coupe contact... blablabla !!  

Allez zou... on y go !! 

Le type m'accompagne sur une R1200R... 

Je grimpe sur la bête, premières impressions : 
- pas si lourde que je ne le pensais (Bien que 237 kg avec les pleins, ça change de Kawette) 
- Position un peu sport, on est bien en appuie sur les poignées, et les cales pieds sont un peu reculés (du coup, j'ai du mal à les trouver  ) 
- Comme on avait constaté avec Yoyo au salon de la moto en montant dessus, on a le carter droit contre le tibia  gênant  
Malgré cela, on est très dessus bien que je n'ai pas l'habitude des positions sports... 

Allez hop, contact... à l'arrêt le moteur et l'échappement se fait discret... 

Le type démarre, moi derrière, 1ere, et hop c'est parti, pour sortir de la ville et récupérer l'autoroute... 
Dans une premier temps, je dois m'adapter à l'embrayage et surtout aux clignos (pas évident au début, j'ai du mal à les trouver naturellement sur les commodos, et j'ai du mal à les couper...) 

1er coup de bluff : 
Très maniable et légère 

2eme coup de bluff: 
Hyper souple !! Zone rouge à 11000, mais elle tourne nickel à 3000, elle reprend trop bien depuis tout en bas !! 

Vous vous souvenez, le gars avait dit tranquille au début... Ben le bougre, il emmanche dans la circu : remonté de file, slalom entre les voitures, 80 km/h sur les quais de Rhône...  
Mais heureusement, la K1200R se prend en main très très facilement... je suis sans problème !! 

Allez hop, on retrouve l'autoroute au niveau de Perrache, direction Marseille... Le gars essore un peu... (Tronçon à 90)... 110, 140. 

Moi je suis sans problème... nul besoin de monter dans les tours tellement le couple est dispo très tôt... à 3000 tr/min, ça décolle bien, entre 4000 et 7000 ça pousse très fort !! 
Après 7000 plus grand chose... à cause du bridage à 100 cv (au lieu de... 163 !!!!) 

On prend ensuite la rocade vers St Genis Laval (tient, je vais bientôt bien la connaitre cette route), on sort presque tout de suite, direction Fourvière par des rues très très viroleuses !!! 

Nouvelle surprise : C'est UN VELO aussi cette machine !! Elle vire d'un coté à l'autre avec une facilité déconcertante !! Et... elle colle au pavé !!!  
Sur des rails !!! C'est rigide, et le train avant est hyper précis... On se sent en total sécurité (gare à l'excès de confiance). 
De plus la suspension en mode confort est extra !! On ne sent rien, on a l'impression de rouler sur de la moquette !! Rien à voir avec Kawette !! 

Sinon coté frein... hallucinant aussi !!  
Le freinage, est super puissant, et couplé à l'ABS... on a l'impression de rencontrer un mur tellement ça freine fort !! Là encore, Kawette est à des km !! Le premier coup, je me suis même fait peur, mais rien à craindre, aucun dérapage !! 
Même en courbe, le freinage est super sécurisant... 

De là, petit arrêt à Fourvière pour un petit débriefing... 

BMW K1200R vue de face

- Alors ?? 

Je lui donne mes impressions... 
- bah, on va lui trouver un pti défaut ?? 
Ben pour l'instant, le seul défaut que je trouve, c'est que j'ai mal aux poignets !!  (Faut dire que j'ai vraiment pas l'habitude de cette position) 

Sur ce, on retourne à la concession à travers la jungle urbaine (c'était le mot cet aprèm !!) 
Le type continue à se faufiler comme un dingue, moi j'ose moins...  

Et je commence à vraiment avoir mal aux poignets !!  

De retour à la concession, à 16h, le gars voyant que j'ai bien accroché reprend vite sa casquette de commercial  
- bon alors, on signe quand ?? 
- j'ai pas le budget pour le moment 
- bah je peux vous le trouver le budget... (vautour !) 
- de toute façon j'ai pas prévu de changer avant la fin d'année (un peu de bluff), et puis, je dois essayer la concurrence avant  
- bon, bah je vous mets le catalogue de la gamme avec les prix (14100 hors option     monde cruel), et le catalogue des accessoires... En attendant de vous revoir  

Ok ok !! 

Retour à Kawette... euh comment dire... c'est comme remonté sur une mobylette !! Le guidon haut, moins large, la moto toute menue...  

Enfin bref, conclusion : 

Hormis trop d'appui sur les poignets (question d'habitude ?? sachant que j'ai jamais connu de telle position ??), JE SUIS SOUS LE CHARME !! Heureusement le moteur est bien bien rempli en bas, ça lui permet d'être bien sympa, car le bridage lui tue le haut régime... Elle doit être démoniaque avec ses 163 bourrins !! Mais bon, jusqu'à 7000 y'a largement de quoi faire bruler son permis, d'ailleurs, en poussant bien, j'ai pas eu à dépasser 7000... 

 

Les plus : 

Légère, maniable, vive, hyper souple, puissante, freinage au top, confortable, look, sécurisante... 

 

Les moins : 
LE PRIX, tout en option, plus grand chose après 7000 (merci le bridage)

PAPA NOEL, tu me donnes 15000 Euros ?? 

Essai rédigé par Carter