Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai Ducati Monster 696 (2008)

Ducati Monster 696Bon bah aujourd'hui, journée essais ! Alors pour commencer, j'ai donc essayé la Monster 696. 

Alors tout d'abord l'équipement. Là il y a que du (très) beau monde : 

 

  • Grosse fourche inversée 
  • Freinage radial 
  • Embrayage hydraulique 
  • Durite avia... 

Ducati Monster 696 vue de droite

Bref à l'arrêt ça respire le sérieux et la finition est vraiment bonne. 

Le monsieur démarre la bête, manoeuvre un peu pour la sortir, et.... allez y monsieur. Alors la première impression ... heu... "c'est possible d'enlever le capot de selle là, parce que assis sur le guidon ça va peut-être pas être pratique... Si ???" Ah...  

Bon clair que la position est relativement spéciale au premier abord, mais finalement on s'y fait vite. 

Donc première, on embraye... Heu... j'ai passé la première là... Ha...??? Ok, embrayage très haut. Donc je ré-embraye.... hou-là... ça broute, pas faite pour la ville la monster... Pas grave, de toute façon c'est pas ce qu'on lui demande. Et c'est parti pour une grosse demi-heure de balade. La sonorité à bas régime est sympa (pots d'origine) mais pas glop dans les tours. Une paire de termignoni s'avère indispensable. On fait chauffer tranquillement, allez une première ligne droite : gazzz. Le moteur monte vite en tours, 6000, 7000, 8000 ça monte , 9000 ça pousse toujours, 10... bah c'est quoi ces lumière rouges... Ha !! c'est le rupteur, dommage, il était bien parti... 

Ok, donc on va essayer de changer de vitesses avant les loupiotes...  

Allez direction les virolos, et là..........    Quel châssis, le passage d'un angle à l'autre est hyper facile ainsi que la mise sur l'angle. Le freinage est excellent, pas trop brutal mais très efficace. Très bon feeling. Tout est raide mais pas inconfortable. Bref ça ne bronche pas quelque soit le revêtement, vraiment très plaisant. 

Allez retour chez le concess, ça y est le mode d'emploi est bien assimilé maintenant. Ne pas hésiter à changer les rapports à 7000, oublier que l'on a le guidon dans le menton, ça marche vraiment bien. 

Donc le monster, il faut juste un petit temps d'adaptation, une fois qu'on a compris comment ça marche, c'est un vrai bonheur. Le seul plus gors reproche : le moteur. Quand on a goûté aux gros cubes, bah ça manque un peu de coffre forcément. Mais rassurez vous, pour un 696, ça marche très bien, loin d'être anémique le Bi. Et pour être tout à fait honnête, je trouve celui de kawette (ndlr : kawette = Kawa ER6) plus expressif et surtout plus polyvalent, question de goût sûrement. 

Mr Kawa, vous voulez pas me faire un kawette avec un monobras, des freins radiaux, une bonne grosse fourche inversés et 300 à 400 cc de plus.....  

Allez vivement l'essai du 1100. Si c'est comme le 696 mais en +++ 

Essai rédigé par Zitoune06