Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai Ducati StreetFighter S (2009), par Carter

Ducati Streetfighter SBon, à mon tour d'essayer cette petite Ducat !

J'avais prévu au départ d'autres essais... mais les bécanes n'étaient pas dispo à l'essai. Me voici donc O-BLI-GER d'essayer cette StreetFighter. 

Première difficulté, trouver les coordonnées de Ducati  Ben vi, Ducati Lyon a été repris par Harley Lyon, et a déménagé ! (de 300 m  ), du coup les coordonnées téléphoniques ne sont plus bon  Après recherche sur le net, et appel de HD, j'ai enfin le nouveau numéro ! RDV est donc pris pour 17h30...

Me voici sur place à 17h20  Il n'y a pour le moment que l'atelier d'ouvert, le showroom n'ouvrira qu'en Octobre... c'est un peu le bordel, ils sont débordés !

18h, c'est enfin mon tour ! 1 papier de repli plus tard (pas de chèque de caution !), le type de la concession sort la bête ! Il me la présente rapidement, et met le contact... Ahh, on reconnait bien la sonorité Ducati, le mélange de bruit de casserole mécanique du moteur et la "douce" mélodie du bi restitué par le double échappement.

Ah oui, la bécane d'essai est la version S, on ne la présente plus. Visuellement, c'est beau, le monobras, la jante arrière, le double échappement, la coque arrière, le cadre treilli, la fourche Ohlins, l'amorto de direction... c'est beau !
Seul bémol à mon gout... ce bloc optique... comme tout le monde en fait. Ca lui fait perdre un peu d'identité Ducati...

Ducati Streetfighter S vue de face

En selle... oulà, c'est raide, selle assez dure et fine, suspensions raides  un gout de sportivité... En route la moto n'a que 540 km au compteur. On démarre molo. Sous 3000 tours, ça cogne pas mal, au dessus, ça pousse direct.

Au départ, la position est assez déroutante, on a la tête au dessus du compteur, on voit à peine la roue avant. La moto fait très ramassé. Les pieds sont arrière. La position est très en appuie sur la paume des mains. L'ordinateur de bord semble très complet, au bémol près, qu'il y a peu d'info d'afficher simultanément... et l'affichage est assez petit. Ajouté à cela qu'il faut vraiment la tête pour regarder les infos, bref, ce n'est pas bien pratique.

Je rejoins mon terrain de jeu favori, à savoir les monts d'or. Succession de virages serré, revêtement de tout état. La boite est précise, quelque soit le régime moteur, ça reprend en poussant. Par contre, je trouve que lorsque l'on part en bas du compte tour, pour monter jusque dans les tours, la poussée est linéaire (forte cependant). Le moteur monte vite dans les tours, toutefois, les vitesses atteintes ne sont pas affolantes. Beaucoup de sensation moteur sans avoir besoin d'aller vite. J'aime bien ça ! Et puis surtout... ces vibrations, cette sonorité ! C'est envoûtant ! Ca vit ! Tout ce qui manque à une CB 1000 R par exemple. Surtout à la décélération, ça ressemble pas mal au Sprint dans les pétaradades, en mieux même ! Par contre, je n'ai pas trouvé que ça poussait au point de lever facilement. Bon ok, j'ai tendance à m'appuyer sur l'avant, mais tout de même.

Côté freinage, je vais commencer par l'arrière. Complètement inexistant ! Il ne sert à rien. En revanche, l'avant... mamamia ! Gare aux roustons ! Et gare sur le mouillé ! Certes c''est dosable, mais ça y va fort direct !

Côté partie cycle et tenue de route... bah, mon sentiment est mitigé... Globalement, très sain, ça colle à la route, ça vérouille bien la trajectiore, c'est précis, et puis des fois... des droles de sensations... celle de virer vers l'extérieur du virage, du coup faut batailler un peu pour la remettre dans le droit chemin... Et plus surprenant, j'avais de temps en temps, l'impression d'avoir la moto se désunir, d'avoir le cadre se plier (c'est une impression hein). J'ai remarqué que ça le faisait lors d'une bonne décélération en changement d'angle...Un peu déroutant... Et dans le sinueux, je la trouvais un peu lourde (pas en terme de poids). Elle n'est pas évidente à emmener contrairement à une CB1000R qui est un vrai vélo.

En conclusion, c'est une Ducati, la sonorité est magique ! Cependant, j'ai un sentiment un peu mitigé. C'est une machine a fortes sensations, mais un peu déçu par les perfs. Peut être que je m'attendais à un truc plus monstrueux.
La partie cycle est énorme... sur le papier... alors parait-il qu'elle ne se prend pas en main en 30 min, mais tout de même, j'étais pas forcément serein à son guidon... On sent le potentiel de la machine, mais on a du mal à l'apprécier...
Finalement, je trouve que c'est bien cher pour ce que c'est... ou peut etre pour ce que j'en fais...  

Tout ceci n'est que mon ressenti personnel...

Ducati Streetfighter S vue de droite

Ducati Streetfighter S vue arrière droit

Essai rédigé par Carter