Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai Kawasaki ZX10-R (2009)

Kawasaki ZX10 RBien que les sportives ne sont pas forcément ma tasse de thé, faut pas mourir idiot (enfin, un peu moins)... Après l'essai du ZX6 que j'avais trouvé trop pointu, voici celui de la grande soeur, le ZX-10. 

Tout d'abord, un petit chèque de caution de 3000 €  (c'est comme ça pour toutes leurs brêles, c'est même écrit en gros). Peu de blabla avec le commercial, il doit se douter que j'essaie pour la curiosité... Il me passe les clés, et c'est parti pour 30 min d'essai. La moto sort de réparation suite à une buche récente.

Avant toute chose, le terrain de jeu n'est absolument pas adapté pour elle, il est très très sinueux !

Esthétiquement, je la trouve superbe, et encore plus dans sa robe blanche (modèle d'expo). Celle que j'ai est verte kawa, classique.

Kawasaki ZX10 R vue avant droit

En selle. Pas de doute, c'est une sportive. Juste en posant les fesses, on sent que les suspensions sont raides, on a l'impression d'être assis sur une planche de bois. La position est bien basculés vers l'avant, bien en appuis sur la paume des mains. Je trouve la position encore plus exigente que sur la ZX6. Les commandes tombent bien sous la main, le tableau de bord assez simple. Peu d'info d'affiché en même temps. En revanche, superbe effet que ce compteur digital se trouvant en avant du compte tour et de son aiguille, ça donne un effet (enfin, c'est pas une effet) 3D très sympa (ça se voit pas en photo).

Tableau de bord Kawasaki ZX10 R

Contact, la sonorité n'est pas envoûtante au premier abord. Première, et c'est parti. On passe vite en 2, et on découvre la première partie du compte tour (avant 6000 tours). Dans cette partie basse, elle est très agréable, ça reprend dès 2000 tours sans aucun accoup, le moteur est très souple. On sent aussi que c'est bien mieux rempli en bas que la 6R. C'est pas non plus stratosphérique, mais c'est déjà pas mal. On se dit que ça doit être plus agréable au quotidien.

Après un court passage en ville (toujours en 2), on rejoint le parcours sinueux, et bosselé.

On est bien sur une sportive, ça vire tout seul, ça s'inscrit bien courbe, c'est hyper stable. Bref, les virages s'avalent très facilement, même quand c'est serré. Je l'ai trouvé très facile à prendre en main.

Côté suspension, c'est bien une hypersport aussi ! C'est raide de chez raide sur le bosselé. La moto ne bronche pas et reste collé à la route... ce qui n'est pas le cas du pilote qui fait littéralement des bonds sur la selle !! (sans exagération aucune !). Ca secoue !

Côté moulin me direz vous... Difficile de le laisser s'exprimer sur un tel parcours ! En 2, à 8000 tr, on est déjà à plus de 130 ! Et dire que la zone rouge est à 12000. Dès 6000 (l'entrée en zone verte), ça commence à pousser très très fort. D'ailleurs, sur l'essai, je suis resté presque tout le temps en 2, à peine l'occasion de passer la 3  

Du coup, en fin d'essai, chose que je ne fais jamais, je m'engage sur un bout d'autoroute (genre 800 m, entre 2 sorties). Je suis en 3, je visse 6000 tours, ça commence à tracter fort, 8000, on est à 180 quasiment déjà ! La sortie approche. 9000 tours, et là, furtivement, car faut sortir, la moto passe en mode hyperespace !   Une put*** de poussée de psychopathe ! Heureusement, juste au moment de relâcher les gaz ! Un truc de malade ! Et dire qu'il manque près de 80ch à cause du bridage !   

A oui, j'oubliais, le freinage : à vrai dire, j'ai pas trop trop testé, il m'a semblé à fois très puissant, mais très dosable, on ne se fait pas surprendre.

En conclusion, je dirai que ce genre d'engin, de fusée, ne sert à rien sur route ouverte... trop puissant, trop rapide... à la limite, 3 vitesse suffiraient ! (une ristourne si on ne prend pas les 3 suivantes ?)
Faut avoir la tête bien sur les épaules, une très bonne santé mentale pour garder son permis ( sans parler du reste). Toutefois, je tiens à nuancer que grâce à sa souplesse, elle reste exploitable au quotidien, à condition de pas passer la 4, et de ne pas jouer avec la zone rouge !

Bref, vous l'aurez compris, ce n'est pas ma came, même si l'essai fut intéressant...

ps : n'empêche, depuis que j'ai gouté aux sportives, j'ai envie de tâter du circuit sur un de ces engins  
ps2 : quand j'ai rendu les clés, on m'a annoncé de la nouveauté pour 2010 côté sportive chez Kawa, mais je n'en sais pas plus.

Kawasaki ZX10 R vue arrière droit

Essai rédigé par Carter