Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Essai KTM 990 SMT (2009)

KTM 990 SMTLes Oranges Days ont eu lieu... j'ai réalisé l'essai que je voulais réaliser avec deux jours de retard pour cause de météo... mais ça valait le coup d'attendre!

J'ai enfin essayé la KTM 990 SMTAprès les formalités d'usage... et rajout d'essence par le concessionnaire... je me dirige vers la bête pour enfin faire vraiment connaissance avec... Elle m'attend, déjà allumée, première surprise, bonne surprise, le bruit! 619km au compteur seulement, toute d'origine, et déjà un bruit envoûtant, discret quand même mais déjà trop bon pour une neuve... après quelques milliers de km, même d'origine ça doit donner!

Je m'équipe en la contemplant, p*****, elle est belle!  

Vient enfin le moment de monter sur la belle, j'enlève la béquille (pas très pratique cette béquille, droite comme un I, rien pour aider à l'attraper, on accroche le cale-pied au passage... un petit point faible pour la SMT...), malgré mon 1,73m et sa selle à 85,5cm du sol comme la 690 Duke me semble-t-il, aucun soucis pour la manoeuvrer à l'arrêt, son équilibre est parfait, c'est bluffant! Mais on en reparlera plus tard de son équilibre!

Je pars enfin, elle est froide, ça tombe bien : je ne suis pas trop habitué à cette position, je vais me "chauffer" aussi, on est en avant, haut, droit, on domine la circulation, dans une position naturelle et reposante. On est bien calé sur la selle (trop à mon goût au début, en comparaison à ma selle d'origine sur kawette (ndlr : Kawasaki ER-6)) qui se révèlera bien confortable jusqu'à la fin de l'essai!

Un petit tour en zone d'habitation donc pour commencer tranquillement, même à froid le moteur se montre très docile et très agréable à bas régime et même à très bas régime. Après deux kilomètres, je me sens déjà très à l'aise sur cette mob (honte à moi de la traiter de mob...  ), malgré un poids supérieur à la 690 Duke, elle est encore plus maniable, et je la trouve encore plus équilibrée, elle est beaucoup plus facile à mener que kawette à petite vitesse grâce à la docilité de son moteur à bas régime et à un équilibre impressionnant (avec elle au plateau, ce serait presque de la triche!  ).

Je m'engage dans une zone plus roulante, toujours à un rythme tranquille, mais qui permet de tester le freinage: oui, c'est bien une KTM, mais cette fois, je ne suis pas surpris (oui la première fois que j'ai freiné avec une katoche, c'était la 690 Duke et je m'étais presque retrouvé à l'arrêt alors que je voulais juste ralentir, et en plus 15m avant le rond point à aborder... ), ça freine bien et fort!

Elle est chaude, enfin je vais pouvoir voir ce qu'elle a dans les tripes!  Quel bonheur ce moteur, ça tracte à tous les étages, sans mollir jusqu'au rupteur vers les 10000trs/mn (trop tôt... enfin ce que je veux dire, c'est qu'il arrive trop vite!), quelque soit le régime de départ, le tout avec un agrément impressionnant et dans un bruit toujours aussi plaisant, et portant sans y aller comme un mulet.

Un petit arrêt photo portable (désolé), pour la re-contempler et respirer un peu, elle est belle! (je sais je me répète mais c'est vrai qu'elle est belle!  ) 

KTM 990 SMT vue arrière gauche

KTM 990 SMT vue avant gauche

Puis c'est reparti!

Je profite d'une accalmie de la circu pour faire une petite pointe jusqu'à... enfin suffisamment pour voir que la protection est à la hauteur de la destination de cette moto: enquiller les kilomètres avec une confort digne d'une vrai routière. A aucun moment je n'ai souffert de bruits parasites (raisonnance dûe à la bulle...) ni de remous dûs à celle-ci, la bulle offre une protection optimale et un confort impressionnant aussi, tout comme la partie cycle et l'agrément moteur de la machine... elle est impressionnante! 

Elle a aussi de quoi faire plaisir les amateurs d'arsouilles, je n'ai pas pu le vérifier vraiment, mais elle offre des performances impressionnantes du point de vue moteur (accélérations... ) allié à un freinage efficace et une maniabilité impressionnante aussi... pour la petite histoire sur ses performances, toutes mes excuses au monsieur en BAR que j'ai doublé sur la roue arrière à la sortie d'un rond-point embouteillé en deux... je ne me suis pas aperçu de suite que j'étais sur la roue arrière (j'aurais bien aimé voir ma trombine à ce moment là!  ) mais j'avais oublié où j'étais et ouvert comme si j'étais sur l'ER6 mais c'était pas elle!  

Le moment est venu de la ramener, malgré deux défauts que j'ai noté la béquille et quelques soucis de passage de vitesse (de la une à la deux) et l'absence d'ABS (dommage pour une moto qui se veut routière!), j'ai été impressionné par la bête, c'est vraiment une moto polyvalente, (la plus polyvalente du marché?) qui offre une maniabilité adaptée à la conduite en zone urbaine avec en plus une hauteur supérieure à beaucoup de motos, un confort qui permettra très certainement d'enchaîner les km sans souffrir et une efficacité redoutable pour les amateurs d'arsouille (je l'aurais bien essayée dans mes petits cols préférés...).

 

 Essai rédigé par Das Modell