Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai MV Agusta Brutale 750 F4 (2004)


MV Agusta Brutale 750 F4[...] Et donc de retour à la concession, que vois-je dans le halle juste en face de la porte d'entrée..... MV Agusta 910S    

- Heu.....??? Monsieur ??? c'est possible d'essayer la petite rouge là...??? 
- Ah bah non celle là on vient juste de la recevoir, mais si vous voulez on a celle-là :  

 MV Agusta Brutale 750 F4 vue de droite

MV Agusta 750 F4 de 2004 avec 20 000 Km au compteur (occase à 8300€...  ) 

Un petit tour le la bête à l'arrêt... : Y a pas, ces italiens, ils savent faire niveau gueule et châssis : 

  • Monobras 
  • Freinage radial 
  • très grosse fourche inversée 
  • Durites avia... 

Hummm 

Voyant que j'étais en train d'inonder sa concess avec mes muqueuses en plein travail , il me dit : vous voulez l'essayer ????? ..... 

Je vous fais grâce de ma réponse... Allez c'est reparti pour un tour. 

Donc pour commencer, au ralenti, ça chante très bien, petit tour de clé, démarrage au 1/4 de tour. Et là je regarde de plus près le compte tour....  Vache 17 000 tr/mn  Heu c'est bien gradué en tr/mn là ...??? Oui ??? Ahhhhh  Ok, on oublie donc de suite le bi du monster, m'est avis que lui il va falloir l'utiliser ... APRES 9000 tr/mn.....  

Tableau de bord MV Agusta Brutale 750 F4

Allez, en route; Première : Démarrage tout en douceur, prise en main facile, merci le 4 pattes, quasiment pas de vibration, embrayage, boite de vitesse, freins, tout est bon, aucune dureté apparente. Rechauffage en douceur. Premier constat, bah même à bas régime, ça reprend très bien, pas de creux, pas de cognement sous 3000 tr. Elle se débrouille finalement mieux que la Monster pour la ville. 

Allez on reprend le même parcours que tout à l'heure, petite 4 voies... ON tourne (la poignée hein, pas le guidon). Et là ça monte, ça monte, ça monte, ça..... ha mince faut déjà que je sorte...  La plage d'utilisation est gigantesque. De 3000 à ... je ne sais pas mais c'est de sûr à plus de 11 000 (pas réussi à aller au-delà  ). La boite est relativement longue, mais ça ne gêne en rien tant le moteur est plein partout. Et le bruit....  Un régal pour les oreilles. Le cabasse de l'échapement. Plus ça monte, et plus on a envie de la faire monter encore. 

Allez on part pour le virolos. Comme la Monster, la facilité est relativement déconcertante pour le gabarit. Elle n'arrive peut-être pas au niveau d'un CB 1000, mais cela reste très facile à emmener. Et comme la Monster, quand on a trouvé le mode d'emploi (utilisation du moulin au-dessus de 6000 tr/mn), la banane dépasse derrière les oreilles.

Une pure merveille cette bécane. 

Les points négatifs ? 

1) Le moteur est long à chauffer et vu que c'est une occase qui n'a pas tourné depuis un petit moment (dixit le vendeur), la montée en régime après 8000 tr/mn se faisait un peu hésitante au début (par a-coup à certains régimes). Visiblement elle a besoin d'un bon coup de décrassage sur l'autobeurk pour dérouiller un peu tout ça  
2) Les tarifs : une MV 910S neuve se touche à .... 15 000 €  

Pour le reste c'est vraiment que du bonheur. Une bécane faite uniquement pour le plaisir et rien d'autre. Dis papa noël, j'aurais 1 ou 2 petites choses à modifier sur ma liste..... 

Essai rédigé par Zitoune06