Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Essai MV Agusta Brutale 990R (2010)

MV Agusta Brutale 990RIl y a une semaine je vois dans le journal une annonce pour un w-e d'essai proposé par le magasin Speedbike situé juste à 20 m de chez moi (concessionnaire MV Agusta, Husqvarna et Cagiva). 

Au menu : Aprilia (RSV4, Dorsoduro, et Shiver), MV Agusta (nouvelles F4 et Brutale 990R / 1090R), des Benelli TNT, Moto Morini et Husqvarna. Je me rends au magasin samedi aprèm à 15h, il fait grand beau et même chaud en terrasse, parfait !

Pour l'instant je n'ai qu'un permis provisoire suisse (permis d'élève) et je n'ai que 2'500 kms dans les "pattes" avec mon ER6 (je passe mon permis le 11 mai). Je ne suis donc pas sûr de pouvoir effectuer un essai mais je tente ma chance... Arrivé au stand un des responsables prend mon permis et me dit que normalement ils n'acceptent pas les permis provisoires, il me demande ce que je conduis et ce que j'aimerais essayer, je lui dis "la plus petite des Brutale" , il me répond "bon ça ressemble un peu à ce que tu conduis, ok pour 20 min" Youpiiiiiii !!!!   

 

Présentation de la belle

MV Agusta Brutale 990R vue arrière droit

MV Agusta Brutale 990R vue avant gauche

Tableau de bord MV Agusta Brutale 990R

 

Esthétiquement je la trouve très réussie, à l'exception peut être du phare qui est assez banal sur les photos (la nuit par contre il doit être assez joli avec sa rangée de LED). 

 

Caractéristiques

Moteur de 998 cm3, puissance 139 ch. (102 kW) à 10 600 tr/min, couple 10,6 daN.m à 8 000 tr/min (France 100 ch. à 8 000 tr/min, couple 9,1 daN.m à 7 000 tr/min), vitesse maxi constructeur : 265 km/h, poids 190 kg à sec.

 

Impressions

Le type du shop me sort la moto et insère la clé dans la machine. Il me précise que la cartographie est en mode sport, donc avec toute la cavalerie (soit 139 chevaux étant donné que le bridage n'est heureusement pas de mise en Suisse). 

Je grimpe sur la machine et me rends compte que la selle est un peu plus haute que sur l'ER6 (830 mm). La position est davantage sur l'avant ce qui donne l'impression de reposer sur la fourche et amène une sensation de compacité de l'engin. Les premiers tours de roue se font facilement, les vitesses passent aisément (pas de faux point mort entre la 1ère et la 2), j'apprécie l'indicateur de rapport engagé du tableau de bord, par contre je me rends compte que les rétros me donnent une superbe vue sur .. mes mains. Je règle donc les rétros au prochain feu rouge, mais damned ! ils sont fixes et on les règle en bougeant le miroir, pas très pratique. 

Je redémarre et me dirige vers des routes que je connais bien, d'abord quelques kms sur l'autoroute de contournement de Genève puis quelques kms sur des routes de campagnes un peu plus viroleuses. C'est la 1ère fois que je conduis un 4 pattes et je sens bien la différence au niveau du frein moteur. Cette MV m'intimide c'est aussi la 1ère fois que je teste une moto aussi puissante ! J'entre dans les 1ers virages avec une facilité déconcertante, la moto mets bien en confiance et est très légère à manier, bien qu'à basse vitesse les manoeuvres soit plus difficiles qu'en ER6. J'ai bien apprécié la monte pneumatique : des Pirelli Diablo Rosso ; ils mettent bien mieux en confiance que mes BT-021 d'origine et au toucher ya pas photo : les Pirelli sont vraiment supers tendres. La position est agréable j'ai trouvé, c'est un peu sportif mais pas du tout extrême et malgré ma taille d' 1m78 et des repose pieds plus remontés que sur l'ER6, bref j'ai trouvé la position plus sympa. Bon pour des longs trajets j'imagine que la Kawa garde l'avantage. 

La puissance de l'engin est impressionnante, je regarde le compteur : rupteur à 15'000 trs, je n'ai pas encore dépassé les 8'000 trs et pourtant ça envoie déjà bien ! Je double une voiture qui est à 60 sur une route limitée à 80 et regarde le compteur : 130 ! ..à ouais quand même .. Je m'amuserais en rentrant à essayer d'exploiter toute la plage du moteur (en fait je n'utiliserai que la seconde sur le trajet du retour, de .. 30 km/h à .. 150 km/h) Puréée ! A 150 je ne suis qu'à 11'000 trs !! Je n'irai pas plus loin, je n'aimerais pas perdre mon permis ... alors que je ne l'ai pas encore !

Je ramène la belle au magasin, demande le tarif au vendeur : CHF 22'000.- neuve, mouais 10' de plus que l'ER6 quand même.. Fin de l'essai 15h57, oups je suis parti 35 min au lieu des 20 prévues, heu.. j'ai pas vu le temps passer !

 

Essai rédigé par VieuxClou