Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Essai Suzuki GSXR 750 (2007)

Présentation de la bête

Suzuki GSXR 750

  • Cylindrée: 749 cm³
  • Puissance: 150 ch à 13200 tr/min ( 106cv loi française )
  • Freins avant: Double disque, Ø 310 mm, étriers radiaux à 4 pistons
  • Freins arrière: Simple disque, Ø 220 mm, étrier à 2 pistons
  • Poids: 163 kg
  • Réservoir: 16 litres

Voila pour la partie technique. Avantage de la belle, pas beaucoup plus de watt qu'un 600 4 pattes, mais du couple en plus, et c'est ce qui manque à un 600 ! 

 Capot de selle Suzuki GSXR 750

Parlons peu, mais parlons bien ! 

De son abréviation GEX, la petite (si on peut dire) m'attendait. Enfin presque. On sort la belle, je n'ai pas beaucoup de temps devant moi pour l'essai. Pour ça que les photos sont prises dans la concession, ça aide à gagner un peu de minutes 

Donc, je monte dessus, position pas surprenante pour moi, étant régulièrement sur sportive. Concact, tableau de bord qui s'allume, et bonne surprise. Un afficheur de rapport engagé. Ce qui me manque cruellement sur mon CBR, je cherche souvent la 7, mais toujours pas trouvé ... ) 

Ensuite, juste le nécessaire pour les diodes. 

  • Neutre
  • Phare
  • Cligno
  • témoin essence 

Donc, après cette courte mise en bouche, je prends la route, et je trouve un moteur plus rempli en bas. J'irais pas jusqu'à dire que la différence est énorme, mais y'a clairement un plus qui n'est pas désagréable. On roule sur le couple quoi. Le temps que ça chauffe bien sur.

Suzuki GSXR 750 vue de face

Ensuite, quand la mécanique est chaude, et le pilote aussi ... Malgré le vent frigorifiant, la moto réagit au quart de tour. Le moteur, alors pour le décrire, il est agréable sous les 6000tr/min, ça enroule en douceur. Sans non plus foutre de coup de pied au cul  Entre 6000 et 10 000 ça pousse velu, c'est assez violent, la reprise est directe, et mettre gaz en grand dans cette partie, envoie votre petit papier rose direct à la case "prison, ne touchez pas 20 000€". Après 10 000 et ce jusqu'à 15 000 on passe de position "sportive" à position "drapeau" C'est à dire les bras sur le guidon ... et le reste ne touche plus la moto. Alors ne parlons même plus du papier rose qui est déjà fumé, cramé et re incinéré direct ^^

La partie cycle est à la hauteur d'une sportive Suz, donc c'est de très bonne qualité, je ne pourrai pas tester n'importe quelle route ou virolo pour tester ça, mais je pense que même dans des routes assez sinueuse, elle doit bien s'en sortir. Surtout que son poids reste léger. Le freinage est très bon, merci les étriers à 4 pistons. Le freinage est fort, mais parfaitement dosable, pas de surprise de ce côté la. 

Niveau confort de selle, rien de plus ou de moins que le CBR, j'ai pas trouvé que c'était plus dur ou plus mou, kif kif la dessus. Ensuite, niveau suspention, Pas mal de réglages possibles sur l'avant niveau dureté, ce qui est pratique, vu que ça reste des bécanes de piste. 

Suzuki GSXR 750 vue de derrière

Suzuki GSXR 750 vue de gauche

Voilà, aujourd'hui, j'avoue que si j'avais les moyens (manque pas grand chose ...) mais surtout pas le malus de l'assurance qui va me tomber dessus, c'est une jolie bête. Pas tant de watt en plus que mon CBR, mais surtout du couple, et c'est vraiment ce qui me manque ! 

Essai rédigé par Popovitche