Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En savoir plus sur les huiles moteur et leurs caractéristiques

Bidon d'huile moto

Tout comme Madame, votre moto a besoin d'huiles essentielles à son bien être.

Allons jeter un oeil à tout ça...

Les types d'huiles moteur

Les huiles minérales sont issues directement du raffinage du pétrole. Il s'agit d'huiles bas de gamme peu adaptées aux moteurs d'aujourd'hui.

Les huiles 100% synthétiques sont fabriquées à partir de composants chimiques (additifs). Ce sont des huiles haut de gamme destinées à la compétitions et aux moteur ayant de hauts régimes de rotation.

Les huiles semi-synthétiques sont le mélange d'huile minérale (65%) et d'huile synthétique (35%). Elle sont parfaitement adaptées à un usage routier "normal", pour les motos ayant des régimes de rotation moyens.

 

Les grades de viscosité 

Les grades de viscosité sont définis par la norme SAE, établie par la Society of Automotive Engineer. Les grades SAE comportent deux segment (ex : 10W-40 ou 5W-50).

Le premier segment indique la viscosité à froid, le W signifiant Winter (hiver en anglais). Plus ce chiffre est petit, plus l'huile est fluide à des températures négatives, et donc plus le moteur démarrera facilement l'hiver.

Le deuxieme segment correspond à la viscosité à chaud. Plus ce grade est élevé, plus l'huile est visqueuse à haute température. Un grade élevé assure donc une meilleure protection à un moteur lorsqu'il est très solicité.

Pour choisir votre grade, référez vous aux données constructeur de votre moto. L'huile préconisée étant indiquée dans le manuel.

Pour donner un ordre d'idée, une huile de grade 10W-40 est tout a fait adaptée sur la plupart des motos. Pour les très gros bicylindres, on descendra généralement un peu le grade hiver (5W) histoire de faciliter le démarrage des deux grosses gamelles par temps froid. Pour les moteurs refroidis par air, on préféera un grade à chaud un peu élevé (50 voire 60) afin d'éviter une surconsomation d'huile pendant les grosses chaleurs. Dans tous les cas, je me répète, utilisez l'huile préconisée par le constructeur (en cas de problème la garantie peut sauter).

 

Les normes de qualité

Des normes concernant les lubrifiants, il y en a une tonne. Je vais vous décrire les deux principales que l'on peut voir sur les bidons.

La norme API (American Petroleum Institute) est une norme américaine basée sur deux lettres. Elle est de type (SA, SB, SC....SL) Le S indique qu'il s'agit d'une huile pour moteur à essence (C pour diesel). La deuxième lettre indique la qualité de l'huile. Plus la lettre est loin dans l'alphabet, plus l'huile en question aura passé de tests, donc plus elle sera de meilleure qualité.

La norme JASO est une norme japonaise également basée sur deux lettres. Une huile digne de ce nom doit porter la norme JASO "MA" qui est le niveau le plus élevé. Cette norme s'appuie sur des tests antifriction très poussés.

Les caractéristiques des huiles moteur : lire l'étiquette

Ceux qui trouvent que l'image est floue ont bu un coup de trop !